Décrypter Bitcryptor gratuitement

Décrypter Bitcryptor gratuitement
Niveau de danger
60 %

Cette page web est créée dans le but d’aider les utilisateurs infectés par le ransomware (rançongiciel) Bitcryptor. Utilisez le guide ci-dessous pour décrypter Bitcryptor et restaurer les fichiers d’origine.

C’est une infection de type trojan-ransomware qui s’infiltre secrètement dans le système ciblé, chiffre les fichiers et ensuite demande une somme quelconque (Bitcoins) en échange d’une clé. Elle est payable sur le Serveur de commande et contrôle (Serveur C&C) dans Tor (réseau Internet) où est également stockée la clé de cryptage individuelle. Dans ce cas, toutes les clés doivent être récupérées, alors vous n’aurez pas le plus probablement des problèmes liés à la récupération de fichiers en cas d’infection. Cependant, il existe d’autres raisons importantes qui nécessitent la suppression de Bitcryptor, Si vous le remarquez s’exécutant dans le système, il sera donc conseillé de renforcer la sécurité.

Le malware (maliciel) utilise quelques méthodes différentes pour se frayer son chemin vers le PC: sous forme de pièce jointe ou de lien incorporé dans un courrier indésirable en apparence convaincante, même parfois officielle; par l’installation rapide d’un pack de logiciels gratuits contenant le maliciel; en cliquant sur des actualisations gratuites pour un freeware (gratuiciel) ou sur des offres pour l’installation d’un (faux) logiciel anti-malwares; quand vous visitez un site suspect; lors de la consultation des plates-formes de partage; en visitant des réseaux non-sécurisés, même lors de l’utilisation des dispositifs externes comme par exemple une clé USB ou un DVD qui ont été infectés par accident. Il n’est pas difficile d’empêcher l’entrée de Bitcryptor si vous n’oubliez pas les points faibles utilisés par les hackers pour s’infiltrer dans le PC. Il convient de noter que les méthodes de propagation les plus courantes, ce sont les messages de spam et les fichiers y intégrés, ainsi que les paquets réseau.

Le prédécesseur de cette infection était connu sous le nom de CoinVault qui a été détecté pour la première fois en 2013. En mai 2014, le logiciel malveillant a été connecté au moins de 1500 systèmes d’exploitation Windows dans plus de 108 pays. En avril 2015 à la suite du raid de l’Unité nationale spécialisée dans la criminalité technologique (National High Tech Crime Unit, Holland) le serveur de commande et contrôle a été saisi et la base extraite a permis la récupération d’environ 750 clés de décryptage pour CoinVault. Les responsables du maliciel ne restaient pas en silence beaucoup de temps, ils ont lancé la nouvelle version appelée Bitcryptor ransomware.

Un grand nombre de différentes laboratoires de logiciels antivirus ont commencé leurs travaux sur les outils de déchiffrement en raison de l’information issue par le Ministère public néerlandais (Dutch Public Prosecution Service). Grâce à une autre opération en septembre 2012, qui a fini par l’arrestation de deux hommes âgés respectivement de 18 ans et de 22 ans d’Amersfoort, Hollande, beaucoup d’autres clés de décryptages ont été prises auprès des serveurs hébergés en Hollande. Les deux hommes admettaient avoir fondé le programme en question. L’une des laboratoires qui ont travaillé en parallèle de la sécurité des Pays-Bas et qui ont créé l’outil de déchiffrement pour CoinVault – Kaspersky Lab – a déclaré que la menace originelle est «morte» et toutes les clés (14 031) sont extraites. Les spécialistes sont convaincus que les outils développés seront capables de décrypter la dernière version de Bitcryptor.

Quoique les serveurs ne fonctionnent plus, vous devrez rester informé et sur vos gardes en ce qui concerne le ransomware (rançongiciel). D’abord, il est possible qu’il soit encore existant comme une infection potentielle, qui réside dormante dans les systèmes contaminés ou bien dans un courrier indésirable qui n’est pas encore ouvert. Alors, bien qu’il ne fonctionne pas activement comme une menace, il sera nécessaire un nettoyage du système et une restauration de vos données, en cas d’infection (il n’est pas précisé, si le processus de décryptage peut être lancé sans aucun contact avec C&C). Ici, le problème le plus grave, c’est la possibilité d’être infecté par un logiciel malveillant qui est actuellement neutralisé, cela signifie qu’il existe apparemment un point faible qui peut permettre l’infiltration d’autres maliciels dans les ordinateurs. Cette seconde remarque indique pourquoi il est nécessaire de vous protéger de Bitcryptor et d’autres rançongiciels y similaires.

Comment détecter et éliminer Bitcryptor?

Cette version de l’infection utilise des tactiques évasives pour éviter être détectée par les analyses routines que vous lancez de votre système, il est donc nécessaire de surveiller les signes particuliers. Bitcryptor est un peu plus avancé que son prédécesseur – il ne crypte qu’un nombre limité d’extensions, c’est de cette façon qu’il peut garder l’utilisation du CPU diminuée, tout cela est fait dans le but d’éviter la détection manuelle. Quoique le fonctionnement de cette version du programme soit rendu encore plus efficace, cela ne signifie pas que vous ne rencontrerez pas des problèmes lors de l’utilisation de votre PC, par exemple plantages des programmes et des gels de l’écran soudains. La connexion non sollicitée à Internet peut indiquer l’activité du malware qui essaie de se connecter au serveur C&C.

Si le système commence à fonctionner de façon erratique, vous pouvez vérifier s’il y a des modifications apportées aux extensions de vos fichiers personnels. Dans ce cas, on peut constater que votre PC a été piraté par un logiciel malveillant (malware). Si vous détectez l’intrus, il est conseillé de faire des copies de sauvegarde des fichiers inchangés sur un périphérique de stockage externe, il est aussi conseillé de vous déconnecter toutes les connexions actives. Placez tous les fichiers corrompus dans un dossier, ensuite il est fortement recommandé de supprimer Bitcryptor de façon manuelle ou par l’intermédiaire d’un logiciel anti-malware (vous trouverez ci-dessous les instructions à suivre). À cause de certains mécanismes de fonctionnement du ransomware, il peut s’avérer nécessaire de télécharger le programme antivirus sur un autre ordinateur, puis transférez-le sur l’ordinateur infecté en utilisant une clé USB ou un disque. Une fois que le système piraté est complètement sain, installez et lancez le logiciel de décryptage. Il est conseillé d’examiner l’infection et les méthodes de son infiltration, comment le rançongiciel a-t-il gagné l’accès à votre PC et comment pouvez-vous empêcher d’autres logiciels malveillants d’envahir votre ordinateur.

Comment faire pour éviter l’infiltration de Bitcryptor?

Si vous êtes tourmenté par un de ce parasite, il est très important d’apprendre comment s’est-il introduit dans le système. Examinez les méthodes de propagation mentionnées ci-dessus et ne les oubliez pas quand vous naviguez, partagez, téléchargez ou installez quelque chose sur le PC. Tous les moyens utilisés par les logiciels malveillants sont évitables. Vous devez aussi savoir qu’il existe des techniques qui vous permettront de renforcer et de mieux protéger la sécurité de votre système d’exploitation. Examinez d’abord votre navigation: assurez-vous d’utiliser toujours les dernières versions des navigateurs web, vérifiez aussi les paramètres, il faut les ajuster pour recevoir un maximum d’avertissements en ce qui concerne les sites web compromis/hasardeux que vous visitez. Il faut refuser l’installation de tous les modules complémentaires suspects qui essaient de s’introduire dans le système à votre insu, il est aussi conseillé de prêter attention quand il s’agit de l’utilisation de cookies. Assurez-vous que le système est à jour avec les actualisations de sécurité disponibles sur le web.

Pour prévenir l’ouverture accidentelle des liens incorporés dans un texte, il faut désactiver la fonction ActiveX pour toutes les applications de Microsoft Office. Installez le meilleur pare-feu disponible en ligne et rejetez les connexions de type Tor et I2P – cela empêche souvent le fonctionnement du maliciel (malware) dans le système. Utilisez les paramètres du pare-feu pour limiter l’utilisation des ports et surveiller tous les points d’accès possibles comme par exemple les réseaux sans fil et le protocole de travail à distance (RDP). Consultez le site web de Microsoft pour appliquer les instructions comment utiliser les réglages de privilège de l’administrateur pour arrêter les fichiers exécutables d’un fichier particulier ou chemins de registre (par exemple: si vous bloquez les fichiers suivants, Bitcryptor uses %AppData% et %LocalAppData% vous devrez désactiver le rançongiciel). Bien que le guide ci-dessous vous aide à déchiffrer les fichiers, il est conseillé d’utiliser un logiciel AV performant comme par exemple SpyHunter qui vous débarrassera de l’infection et ne permettra plus le cryptage de vos informations.

Téléchargez un logiciel de suppression
de Bitcryptor

Comment décrypter Bitcryptor

Pour déchiffrer les fichiers cryptés par Bitcryptor, veuillez suivre les étapes énumérés ci-dessous:
Étape 1: Utiliser le logiciel pour décrypter Bitcryptor que vous pouvez télécharger d’ici: https://noransom.kaspersky.com/static/CoinVaultDecryptor.zip
Étape 2: Extrayez l’archive .zip
Étape 3: Double-cliquez sur CoinVaultDecryptor.exe
Étape 4: Cliquez sur Modifier les paramètres

Bitcryptor image1
Étape 5: Désélectionnez la Liste des dossiers chiffrés. Sélectionnez le Dossier des fichiers chiffrés.

Bitcryptor image2
Étape 6: Cliquez sur «Démarrer le scan». Attendez jusqu’à le processus de décryptage est terminé. Il est possible que le processus dure quelque jours, veillez patienter. Il ne faut pas éteindre l’ordinateur, ni fermer l’outil en cours.

* SpyHunter scanner, publié sur ce site, est destiné à être utilisé seulement comme un outil de détection. Plus d’infos sur SpyHunter.Pour utiliser la fonctionnalité de suppression, vous aurez besoin d’acheter la version complète de SpyHunter. Pour désinstaller SpyHunter, cliquez ici.
AVIS IMPORTANT: Si SpyHunter ne réussit pas à supprimer Bitcryptor, veuillez soumettre votre demande d’assistance à notre équipe, en donnant un maximum de détails sur l’infection.

No Comments

    Leave a reply